Territoires sensibles #3

Et vous qu’est-ce qui vous fait bouger ?

Le collectif C’est par où la danse ? a invité un groupe de participants à explorer cette question à travers une aventure de création nomade. Qu’est-ce qui vous fait bouger, c’est aussi qu’est-ce qui vous permet de bouger, ou encore qu’est-ce qui vous force à bouger. Sur quoi s’appuie-t-on pour se mettre en mouvement, qu’est-ce qui nous anime ? Pour bouger, faut-il se déplacer ?

Pour bouger, faut-il un port d’attache, un QG, une base, une maison, des racines ? Faut-il un amour, une famille, un cocon ? Faut-il de l’argent, un travail, une propriété, des objets que l’on possède, des produits à consommer ? Faut-il une colère, un rêve, une musique, un son, un corps, une passion ?

Comment se sentir bien ailleurs ? Où est ailleurs, où est ici ? Qu’emporte-t-on avec nous qui nous attache quelque part, que garde-t-on de nos voyages qui nous transporte ? Quel est le territoire de la mémoire ?

Et si la question devenait : quel ancrage pour quel voyage ?

This slideshow requires JavaScript.

 

  What makes you move?

The collective C’est par où la danse? invites a group of participants on a nomadic creative adventure. What makes you move? Is it what let’s us move or forces us to move? What do we push off of? Where do we get our momentum?

What do we need to feel good somewhere else? Which parts of our homebase can we bring with us? What do we carry back with us from our travels? What is the territory of the memory? 

Which became the question: How do you dig in and where do you go? 

Territoires sensibles #3 par CPOLD from C’est par où la danse? on Vimeo.

 

Le projet TERRITOIRES SENSIBLES #3 a été initié par une proposition de l’association Tout Atout de travailler avec le collectif d’architectes Hémisphères sur un travail autour du territoire, aboutissant à plusieurs créations, et impliquant des publics fréquentant diverses structures et institutions partenaires.

En effet, l’association Tout Atout mène depuis plusieurs années une réflexion centrée sur cette question du territoire, et développe notamment des productions artistiques avec des jeunes fragilisés, appelées « Territoires Sensibles », et dirigées par des artistes de différents champs dont le questionnement rejoint cette thématique.

Il s’agissait donc de créer, en collaboration avec des architectes, une proposition dans laquelle pourrait s’inscrire un groupe de jeunes.

Le blog du projet, dans toutes ses phases se trouve à cette adresse:  (invisible, mais cliquez) -> http://territoires-sensibles3.blogspot.fr

Le site de Tout Atout: -> http://toutatout.org 

The year-long project Sensitive Territories #3 was initiated by the proposition of the association Tout Atout to work with the collective of architects Hémisphères, on the theme ‘territory’ resulting in a handful of creations destined for audiences from divers social and cultural backgrounds and structures. Tout Atout has been working with youth from different, fragile  or troubled backgrounds for over 2 decades and has been working on the theme Sensitive Territories for the last 3 years with various artists. This year the goal was to collaborate with the architects to create a project common between us and including the youth. 

IMG_4135

Le projet s’est déroulé sur une année, de septembre 2011 à septembre 2012. Il s’est découpé en trois périodes de travail différentes, chacune d’elle aboutissant à un événement, appelé PLAY PAUSE (épisodes 01,02,03). Chaque PLAY PAUSE a réuni entre 50 et 100 spectateurs.

– La première période a consisté en une phase d’immersion dans 11 lieux partenaires, durant laquelle nous avons collecté différents matériaux (photographiques, statistiques, sonores, sensitifs…) auprès des travailleurs et usagers de ces structures.

Cela a donné lieu à une restitution appelée PLAY PAUSE, épisode 01, qui a pris la forme d’une installation performative dans l’espace public, à laquelle toutes ces structures étaient conviées, mais dans laquelle n’était pas encore impliqué de groupe de jeunes.

– La deuxième phase a, cette fois-ci, impliqué un groupe de jeunes dans des ateliers hebdomadaires, puis dans une résidence d’une semaine, afin de créer l’événement PLAY PAUSE, épisode 02, aux Ateliers du Vent. -> http://www.lesateliersduvent.org

C’est lors de cette deuxième phase que nous avons partagé la question “Et vous, qu’est-ce qui vous fait bouger”, avec la vingtaine de jeunes qui ont fréquenté les ateliers.

Durant ces ateliers, nous avons exploré corporellement ces questions afin d’aboutir à une création chorégraphique, pendant que les architectes ont cherché à les transcrire sous forme de construction spatiale avec les jeunes avec lesquels ils travaillaient.

Le PLAY PAUSE, épisode 02 est donc devenu une performance de 6 jeunes personnes, s’appuyant sur une structure architecturale créée par le groupe de jeunes de l’autre atelier.

– Dans la troisième phase du projet, nous avons cherché à continuer ce travail avec les jeunes impliqués, en investissant un quartier en friche, La Courrouze, dans lequel nous avons alors déplacé nos ateliers. Nous avons utilisé des matériaux et objets élaborés par l’équipe d’architectes dans nos expérimentations in situ.

A partir de ces ateliers/happenings Magda Mrowiec a réalisée des vidéos qui ont été projetées pendant  la performance live lors du dernier événement, PLAY PAUSE, épisode 03, aux Ateliers du Vent. Le travail a alors consisté en ce jeu entre projections de performances passées et investissement réel et live des Ateliers du Vent.

This year-long project was divided into 3 phases, each resulting in a a performance called PLAY PAUSE 

The first phase was one of immersion: the artists spent 12-24 hours in each of the 11 partner structures, collecting different material (points of view in the form of maps, sound recordings, photos, subjective statistics…) from the people who work there or frequent them. These meetings served as a base for PLAY PAUSE, episode 1, where we invited the people from each social structure we visited to be our audience and to be part of the next step of the project. 

The second phase was to work with a group of youth from very divers backgrounds to delve into the matter of dance through weekly workshops ending in a week-long residence to create PLAY PAUSE, episode 2, together, at the Ateliers du vent-> http://www.lesateliersduvent.org

“What makes you move?” is the question we shared with the 20 youth who took part in the workshops and the creation of this project.

During the workshops we explored these questions through movement which resulted in creating a choreographic performance, while the architects figured out how to construct it concretely with the group of youth who worked with them. PLAY PAUSE episode 2 ended up being a performance by 6 youth using the architectural structure created by the  other group. 

 

The third phase of this project was to venture into the uncharted territory of a suburb in construction and do our workshops with the youth there. We used objects created by the team of architects to experiment dance “in situ” while Magda Mrowiec filmed and edited video which was to be used for the final event PLAY PAUSE episode 3 at the Ateliers du vent. 

Photo0879

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: